Comment choisir sa raquette de tennis ?

Chaque joueur de tennis a un niveau de pratique différent, c’est pourquoi la raquette de tennis est un équipement de jeu personnel. Alors, comment choisir une raquette de tennis ? Les critères à prendre en compte sont nombreux : taille, cordage, grip et prise en main, poids, matériaux… Voici toutes nos recommandations pour choisir votre raquette en toute confiance,

Une raquette de tennis est constituée d’un cadre en aluminium ou, plus largement, d’une résine synthétique renforcée par des fibres.

La fibre de carbone, associée à une résine époxy, est désormais utilisée dans la fabrication des raquettes.

Le tamis est la partie du cadre qui reçoit la corde qui sert à frapper la balle.

Le manche est la partie de la raquette que l’on saisit, il est entouré d’un grip pour le confort et une meilleure tenue.

Conseil :

Comptez le nombre de nœuds visibles en observant le tamis :

  • Deux nœuds : la raquette est cordée avec un seul fil d’une seule longueur.
  • La raquette a été cordée avec deux longueurs de fil différentes, ce qui donne quatre nœuds (un pour les montants, l’autre pour les croix).

Choisir la taille du tamis

Le nombre de cordes horizontales et verticales sur la raquette est appelé le plan de cordage.

Le tamis peut contenir 14, 16 ou 18 montants ainsi que 15, 18, 19, 20 ou 22 croisements.

Plus la balle entre en contact avec un réseau dense de fils, plus elle sera précise. Moins il y a de fils, moins vous avez de contrôle, mais plus vous avez de puissance et d’effets.

Petite taille

Lorsque la taille d’un tamis de raquette est inférieure à 600 cm2, il est dit minuscule. Ce type de tamis est difficile à utiliser car la très petite surface du tamis réduit le contrôle de la balle. Par conséquent, il convient mieux aux joueurs très expérimentés qui possèdent un haut degré d’habileté.

Taille intermédiaire

Le tamis moyen mesure généralement entre 630 et 645 cm2. Cette taille de tamis a l’avantage d’être idéale pour les joueurs expérimentés et inexpérimentés. Les joueurs qui s’entraînent régulièrement préfèrent ce style de tamis car il leur permet de recevoir et de frapper la balle plus confortablement.

Grande taille

Pour avoir une idée de ce qu’est un grand tamis, sachez qu’il mesure entre 660 et 740 cm2. Par conséquent, un grand tamis doit évidemment être corrélé à une grande raquette. Cette dernière est idéale pour les débutants et les joueurs inexpérimentés car plus le tamis est large, plus il est facile pour le joueur débutant de recevoir et de frapper la balle.

Choisir la taille du manche

Lors du choix d’une raquette, la taille du manche est un facteur important à prendre en compte.

Le choix de la taille du manche par un joueur de tennis est à la fois critique et délicat. En effet, un manche trop fin ou trop grand vous désavantagerait nettement. Voici donc un moyen rapide de déterminer la taille de manche adéquate pour votre raquette de tennis :

Jetez un coup d’œil à votre raquette. Il doit y avoir suffisamment d’espace entre votre majeur et votre paume pour glisser un doigt ou moins, soit environ 1 cm (voir photo ci-contre). Un manche trop grand crée des tensions et des tendinites au niveau de l’avant-bras. Si vous n’arrivez pas à vous décider entre deux tailles, optez pour la plus petite ; vous pouvez augmenter l’épaisseur de manière significative avec un surgrip.

La taille 0 convient aux enfants.

Taille 1 : Convient aux jeunes inexpérimentés ou aux femmes ayant de petites mains.

Taille 2 : C’est une taille standard pour les femmes ou les hommes ayant de petites mains.

La taille 3 est la plus populaire. Pour les hommes de taille moyenne ou les femmes ayant de grandes mains, c’est la taille standard.

Les tailles 4 et 5 conviennent aux hommes ayant de grandes mains (et mesurant plus de 1,80 m).

Les différents types de cordages

Le boyau

C’est le plus ancien cordage et il est dérivé de l’intestin de bœuf. Ce dernier reste une référence car il est facile à jouer, polyvalent pour un excellent retour d’énergie, et linéairement efficace (excellente résistance à la tension).

Ce niveau de qualité a un coût élevé. C’est aussi la seule à être sensible aux changements de température et d’humidité.

Les mono-filaments

Pour rendre le tennis plus accessible, il fallait, entre autres, réduire le coût du cordage. Les ingénieurs ont donc créé des cordages mono-filaments compétitifs et économiquement plus avantageux.

Le mono-filament est un fil unique composé de polyester (PET), de kevlar et de nylon qui peut être gainé. Lorsque des additifs fonctionnels sont ajoutés au PET, on parle de Co-Polyester. L’assemblage du mono-filament est le fruit de la chimie et d’une procédure complexe, notamment pour fixer le matériau en un seul fil qui est modifié en fonction du résultat et des caractéristiques attendues. Ces caractéristiques comprennent la durée de vie, l’accumulation, le contrôle et même la couleur.

Les multi-filaments

Ce sont des cordes synthétiques dont les performances sont très proches de celles des cordes en boyau naturel. Plusieurs centaines de microfibres sont combinées dans une matrice pour former ce que l’on appelle souvent l’âme centrale de la corde. Cette âme est la composante essentielle de la performance élastique qui va contribuer à la redistribution de l’énergie.

L’âme de la corde est ensuite protégée par une ou plusieurs gaines, qui lui confèrent divers attributs tels que le confort, la durabilité, la résistance à la tension, la rotation, etc.

Les guipés

Les enveloppes sont constituées d’un noyau central mono-filament (polyester ou nylon) autour duquel les filaments sont torsadés. Après la protection du « Multi-filament », une ou plusieurs gaines en silicone sont placées. Cette approche permet de combiner rigidité et flexibilité. Ce sont des cordes adaptables.

Les hybrides

Ce cordage est né de la volonté de combiner les propriétés des cordes et de la compréhension du rôle des croisillons et des montants. Tous ces éléments contribuent à la longévité et à l’accumulation. La puissance et le confort sont apportés par les croisements. Un cordage hybride est donc un mélange de deux matériaux différents avec un faible coefficient de frottement et, par conséquent, une excellente longévité.

Vous pouvez les fabriquer vous-même si vous disposez de 2 fois 6 mètres de cordage.

cordage raquette de tennis

Adoptez le cordage selon votre profil

Vous pouvez déjà retirer certaines sortes de cordes et construire une « courte liste » de cordes à tester en fonction de votre âge, de votre morphologie, de votre type de jeu et de vos envies de jeu.

Pour plus de puissance

Vous avez toujours aimé Boris Becker et Jordi Arese, mais vos coups, contrairement à ceux de Boom Boom, manquent de force et de punch. Tu préférerais renoncer à une partie de ton lift sûr en échange d’une trajectoire plus rasante et plus puissante. Vous pouvez augmenter la puissance de votre corde en faisant ce qui suit :

  1. Utilisez un boyau naturel. J’espère que vous gagnez bien votre vie ou que vous êtes financé par le Temple du Cordage.
  2. Utilisez un cordage multifilament tel que l’Explosiv !, Isospeed Professional, Signum Pro Micronite, ou Wilson NXT Tour.
  3. Réduisez la tension si vous souhaitez conserver votre cordage actuel. Cordez-le sur une fourchette de 18-23 kg. L’effet trampoline se ressent davantage lorsqu’un cordage est détendu, la balle rebondit donc dans votre cordage et gagne en puissance.
  4. Diminuez le calibre (diamètre de votre corde). Attention, votre corde va devenir de plus en plus cassante !

Pour plus de confort

Vous vous inquiétez pour vos articulations à la fin de votre carrière, votre coude, votre épaule et votre poignet. Utilisez la corde multi-filament. Douce, agréable, puissante, et surtout, simple à utiliser. La puissance vient d’un endroit confortable. Il n’y a pas de vibrations dans votre bras ! Le Kirschbaum Touch Multifibre, le Tecnifibre Xone Biphase, probablement le meilleur multi-filament au monde, ou le Weiss Cannon Explosiv seront les cordes recommandées ici aussi.

Pour plus de contôle

  1. Chaque été, votre entraîneur de tennis vous disait : « Maximum de rallyes avec la même balle. » Vous l’avez cru quand il l’a dit. Vous ne recherchez pas une attaque extraordinaire, mais plutôt de la régularité, de l’usure et, surtout, le maintien de la balle en jeu. Vos connaissances vous appellent souvent « bûche », « crocodile » ou « marathonien ». Vous avez la possibilité d’utiliser un multi-filament ou un mono-filament (cordage en copolyester). La génération actuelle de cordes en copolyester (polyester avec des ajouts de matériaux pour adoucir la corde) fournit des cordes très polyvalentes qui ne sont pas trop fortes sur le bras. Essayez les gammes Kirschbaum ou Silverstring de WeissCannon. Le meilleur contrôle d’un cordage va de pair avec sa durabilité. Vous trouverez ici tous les multi-filaments dont vous avez besoin. C’est un must absolu en termes de confort !
  2. Vous avez la capacité d’envoyer des pains de la ligne de base, ainsi que la puissance des bras de feu de Dieu. Par conséquent, vous avez besoin de commandement, de sécurité, et de commandement.

Les options sont nombreuses :

  • Jaugez votre corde préférée en co-polyester mono-filament. Mais attention, vous allez perdre de la puissance !
  • Pour un peu plus de flair, utilisez une corde structurée ou torsadée. Le MSV, Focus Hex, Hepta Twist, Babolat RPM Blast, Tecnifibre Black Code, Signum Pro Tornado… sont parmi les meilleurs cordages structurés. Daffy ou gap jump, le lift viendra avant tout de votre technique !
  • La tension du cordage doit être augmentée. Si vous utilisez un cordage multi-filament, soyez prudent car le corder pour plus de 25 kilos peut lui faire perdre ses propriétés naturelles.
  • Choisissez un cordage qui conserve sa tension dans le temps. En général, les mono-filaments de nouvelle génération le font « bien », mais certains multi-filaments, comme Explosiv ou Micronite, sont encore meilleurs. Rien n’est plus frustrant que de voir les performances de votre cordage souffrir d’une perte de tension importante.
  • Choisissez un cordage dur comme le Poly Plasma, Hyperion, Yonex Poly Tour Pro, Luxilon Big Banger Alu Power, ou Silverstring (proche du Big Banger). Ce sont des cordages typiques de la deuxième série !

Si votre cordage n’a pas cassé après 15 heures de jeu, changez-le car il n’aura pas la même réponse qu’au début !

Le plan de cordage

Le nombre de cordes horizontales et verticales sur la raquette est appelé le plan de cordage. Lors de l’achat d’une raquette de tennis, il s’agit d’une caractéristique essentielle qui est souvent négligée. Les deux plans de cordage les plus fréquents sont 16×19 (16 cordes en hauteur et 19 cordes en largeur) et 18×20 (18 cordes en hauteur et 20 cordes en largeur). Plus il y a d’intersections de cordes (et donc plus il y a de cordes), mieux on contrôle la balle, mais plus on perd en puissance.

Comment choisir le meilleur plan de cordage ?

Nous pouvons rationaliser en disant qu’avoir 16 ou 18 cordes verticales et 19 ou 20 cordes horizontales n’a pas d’importance. En réalité, cela a un impact significatif sur les sensations procurées par la raquette. En conclusion, vous avez les options suivantes : Plan de cordage 16×19 pour : les débutants, les enfants, les joueurs avec peu de puissance naturelle et qui veulent que la raquette la fournisse facilement, Plan de cordage 16×19 pour : les débutants, les enfants, les joueurs avec peu de puissance naturelle et qui veulent que la raquette la fournisse facilement, Plan de cordage 16×19 pour : les débutants, les enfants, les joueurs avec peu de douleurs naturelles Bras, épaules et dos chez les joueurs Les joueurs qui recherchent un plan de cordage diversifié, les joueurs qui ne savent pas quel plan de cordage utiliser Les joueurs qui jouent beaucoup de topspin ou qui désirent beaucoup de puissance doivent choisir des plans de cordage très ouverts (16×16, 18×16). Tant que ces plans de cordage sont utilisés sur des raquettes avec un tamis moyen, ils favorisent les topspins et la puissance. Une raquette à petit tamis avec un plan de cordage ouvert sera toujours considérée comme une raquette de « contrôle ».

Les joueurs de tennis de très bon niveau (au moins deuxième tour) dont la technique leur procure de la puissance et qui ont besoin d’un grand contrôle de la balle (style de jeu à plat, frappes puissantes), les joueurs qui n’utilisent pas l’effet topspin de manière excessive et les joueurs qui n’ont pas de douleurs au bras, au coude, à l’épaule ou au dos devraient utiliser le plan de cordage 18×20. Ces plans de cordage resserrés sont, en fait, moins agréables que les plans de cordage ouverts.

Plan de cordage 16×19

16 cordes montantes (verticales) et 19 cordes croisées sont utilisées dans les raquettes ayant un plan de cordage 16×19 (horizontal). Ce plan de cordage est extrêmement adaptable, vous permettant d’ajouter des effets tout en conservant un excellent contrôle. Avec seulement 16 cordes montantes, l’écart entre ces cordes est augmenté, ce qui rend les effets plus faciles qu’avec un plan de cordage 18×20. Si vous utilisez une raquette avec un plan de cordage 16×19 et que vous ne voulez pas passer à un plan de cordage 18×20, vous pouvez « Tout d’abord essayer d’augmenter la tension du cordage et/ou d’augmenter la jauge (diamètre) du cordage. Ces deux éléments peuvent vous aider à gagner en contrôle tout en restant dans le plan de cordage 16×19.

Plan de cordage 18×20 ou 18×19

18 cordes montantes et 20 cordes croisées constituent un plan de cordes 18×20 sur les raquettes. Parce qu’il fournit moins de puissance, ce plan de cordage est plus difficile à jouer. D’un autre côté, il permet un meilleur contrôle de la balle.

Comme il y a moins d’espace entre les cordes dans ce plan de cordage que dans un plan de cordage 16×19 ou plus ouvert, il est plus difficile de générer des topspins. Ces plans de cordage peuvent donner l’impression d’une « planche », c’est-à-dire une raquette avec peu de puissance et des cordes qui bougent très peu les unes par rapport aux autres au contact. Ce plan de cordage, ainsi qu’une tension excessive du cordage, peut rendre la raquette très difficile à jouer, avec un risque de blessure. Il est probablement préférable de ne pas trop serrer le cordage sur une raquette au plan de cordage 18×20. En termes de sensation de jeu, les plans de cordage 18×20 sont très similaires aux plans de cordage 18×19.

Plan de cordage 16×20

Le plan de cordage 16×20 est un croisement entre le 16×19 et le 18×20 en termes de sensations. Ce plan de cordage commence à être plus orienté vers le contrôle, ce qui permet de moins accéder au lift. On est encore plus proche du 16×19 que du 18×20 en termes de sensations.

Plans de cordages plus ouverts

Le plan de cordes est plus « ouvert » lorsqu’il y a plus d’espace entre les cordes. 18×16, 16×16, et 14×18 sont des exemples de plans de cordes ouverts. Ces plans de cordage, qui permettent aux cordes de bouger librement, sont conçus pour les gros lifteurs. Ils facilitent l’application du topspin, mais n’offrent pas le contrôle des plans de cordage plus serrés.

Raquettes avec plan de cordage adaptable

HEAD fabrique des raquettes de tennis dont le plan de cordage est modifiable, ce qui vous permet de choisir entre un plan de cordage 16×19 polyvalent et un véritable plan de cordage 16×16 axé sur le lift. Voici les raquettes HEAD qui sont compatibles avec ce système : Graphene XT Speed MPA Head Extreme MPA Head Graphene XT C’est assez fascinant pour les personnes qui ont du mal à se décider. Tout ce que vous avez à faire avant de changer le cordage de la raquette est d’ajouter ou de retirer une bande de plastique du cadre.

Comment choisir la bonne tension du cordage ?

Une fois que vous avez choisi votre cordage, vous devez régler la tension. Votre raquette deviendra une extension de votre corps avec un plan de cordage adapté et une tension appropriée. On parle de tension basse ou haute.

La basse tension (moins de 20 kg) donne à votre balle plus de puissance et d’effets tout en maintenant une expérience de jeu confortable. La faible tension, en revanche, rend la précision et le contrôle plus difficiles.

Votre échange sera plus précis et contrôlé en raison de la tension élevée, mais il y aura moins de puissance et d’effets.

Le poids de la raquette

Le poids de votre raquette de tennis est déterminé par sa taille, mais aussi par les matériaux utilisés pour la construire. En fonction de votre niveau et de votre fréquence de jeu, vous devrez choisir une raquette plus ou moins lourde.

Les raquettes légères pesant de 255 à 280 grammes seront plus confortables pour les débutants (hors cordage).

En revanche, pour les pratiquants fréquents à la recherche de plus de maniabilité, la légèreté sera le terme essentiel. Dans ce cas de figure, une raquette ne pesant pas plus de 280g est recommandée. Si, en revanche, vous voulez de la puissance, n’attendez plus : la raquette qu’il vous faudra pèsera au moins 280g et peut-être jusqu’à 295g.

Certaines pièces, comme le cordage, ne sont pas comprises dans le poids indiqué sur les raquettes. Elles peuvent ajouter jusqu’à 25 grammes au poids de votre raquette de tennis par rapport au poids recommandé. Même si elle semble insignifiante, une différence de 10 grammes peut avoir un impact significatif sur votre jeu. Pour déterminer le poids correct de votre raquette, considérez les points suivants :

  • Le cordage peut peser entre 15 et 20 grammes.
  • Le sur-grip pèse environ 6 à 8 grammes.
  • L’anti-vibrateur pèse environ 2 grammes.

Les matériaux

La raquette de tennis, qui était autrefois fabriquée en bois, a beaucoup évolué en quelques décennies. Les matériaux utilisés dans la création des raquettes de tennis sont aujourd’hui plus technologiques. En rendant les raquettes de tennis plus légères, plus puissantes et plus précises, ces avancées technologiques ont permis plusieurs avantages. De nombreuses études sont menées dans les départements de recherche et développement des grandes marques de tennis dans le but d’améliorer sans cesse le confort des joueurs. Ils sont à la recherche de nouveaux matériaux et d’approches innovantes pour améliorer les sensations tout en réduisant les désagréments, comme les vibrations, à l’origine des maux des joueurs.

Il faut savoir que ces nouveaux matériaux sont également appelés « composites ». Les composites sont trente fois plus résistants que le bois et cinq fois plus résistants que le métal.

Carbone et graphite

Dans la création des raquettes de tennis, le graphite est la substance la plus utilisée. Il a pris la place de l’acier, qui était trop douloureux pour le bras. La raquette offrira plus ou moins de souplesse et de rigidité selon le dosage des fibres.

Nanotechnologies

Les nanotechnologies se retrouvent dans les composants des matériaux, donnant aux raquettes un niveau de sophistication supérieur. Le graphène, le tungstène et même le titane font partie de ces nanotechnologies. Le titane est la nouvelle fibre à la mode pour les raquettes qui sont extrêmement légères et rigides.

Aluminium

Ce matériau est destiné aux enfants et aux nouveaux venus dans le jeu.

La rigidité

La capacité du cadre d’une raquette de tennis à se déformer lors de la collision avec la balle détermine sa rigidité. Sa valeur est mesurée en Rahmen (RA), un chiffre plus élevé indiquant un cadre plus rigide. Lorsque l’indice Rahmen est compris entre 55 et 60, une raquette est considérée comme souple, semi-rigide entre 62 et 67, et rigide au-delà de 67, elle est dite rigide.

Comment choisir la rigidité de sa raquette ?

Plus une raquette est ferme, plus elle fournit de puissance sans sacrifier le contrôle. À l’inverse, une raquette de tennis plus souple permet à la balle de rester plus longtemps en contact avec le cordage, ce qui procure plus de contrôle. Si vous débutez, optez pour une raquette plus rigide (supérieure à 67 Rahmen), qui vous donnera plus de puissance. Si vous êtes un joueur plus expérimenté ou si vous faites beaucoup de balles trop longues, optez pour une raquette semi-rigide (62-67 Rahmen) ou flexible (moins de 62 Rahmen), qui vous donnera plus de contrôle. Choisissez une valeur moyenne : 62-67 Rahmen si vous souffrez de douleurs au bras.

Idées reçues

La croyance selon laquelle les raquettes souples sont les plus puissantes et les raquettes plus rigides sont les moins puissantes est très répandue, même parmi les professeurs de tennis.

L’argument le plus courant est qu’une raquette souple tire sa puissance d’une sorte d’effet ressort qui se produit lorsqu’elle se déforme à l’impact et revient ensuite à son état initial. Cette théorie est erronée et scientifiquement prouvée : lorsque le cadre de la raquette se déforme, il absorbe l’énergie de la balle reçue et ne la restitue pas à la balle. La balle tord le cordage, la balle déforme le cadre, le cordage renvoie la balle (plus vite que le cadre ne retrouve sa position initiale), et le cadre revient à sa position initiale lors de l’impact entre la balle et la raquette. Comme la balle a déjà quitté la ligne lorsque le cadre revient en place, il ne peut y avoir d’action de ressort du cadre. L’expression « difficile à jouer » est souvent confondue avec « raquette rigide » : une raquette dure (difficile) à utiliser pour la puissance n’est pas une raquette rigide, mais ce n’est pas non plus une raquette rigide. Ce n’est pas toujours simple à déduire des sensations procurées par la frappe de la balle.

Rigidité et confort de jeu

Trouver une raquette confortable est très subjectif : certaines personnes préfèrent jouer avec une raquette rigide, tandis que d’autres préfèrent utiliser un paddle et ont l’impression de jouer avec une planche (une raquette qui n’offre aucune puissance). La raquette est trop souple. D’autres choisissent des raquettes plus souples parce qu’ils veulent que la balle reste plus longtemps en contact avec la raquette lorsqu’ils la frappent. Les choses ne sont pas claires non plus d’un point de vue scientifique en ce qui concerne l’impact de la rigidité de la raquette sur le début des douleurs au bras. Nous avons entendu dire que les raquettes extrêmement rigides pouvaient causer des blessures parce qu’elles se plient peu à l’impact et absorbent peu d’énergie et de vibrations, qui sont transférées au bras du joueur plutôt qu’à la raquette. D’après mon expérience, de nombreux joueurs utilisent des raquettes assez fermes (plus de 70 Ra) sans ressentir de douleurs au bras. Si vous ressentez des douleurs au bras, je vous recommande d’opter pour une raquette moyennement rigide, c’est-à-dire entre 62 et 67 Ra.

Rigidité et effets de la balle

Lors de la collision avec la balle, une raquette souple se déforme davantage qu’une raquette rigide. Plus la balle reste longtemps en contact avec le cordage et plus l’effet délivré à la balle est important, plus la déformation du cadre est grande (plus la raquette est souple). Par conséquent, on dit que les raquettes souples encouragent l’utilisation du topspin.

petite fille qui joue au tennis

Quel type de raquette choisir selon son niveau ?

Débutant

Nous vous proposons des raquettes de tennis avec plus de mobilité si vous êtes un joueur de tennis débutant ou si vous recherchez une raquette facile à jouer. Choisissez un équilibre neutre ou légèrement dans le manche (entre 31 et 33 cm). Le poids est un critère crucial à prendre en compte, et il est également déterminé par vos capacités physiques. Plus une raquette de tennis est stable et puissante, mieux c’est. Pour avoir de la puissance, utilisez un tamis de taille moyenne ou grande (plus de 645 cm2). En effet, une raquette de tennis avec une tête plus grande est plus tolérante, ce qui vous permet de pardonner vos erreurs de centrage de la balle. La taille du manche (taille du grip) doit être déterminée par la taille de votre main, bien qu’en moyenne, une femme utilisera un grip de taille 2 et un homme un grip de taille 3.

Intermédiaire

Si vous êtes un joueur de tennis régulier de niveau intermédiaire, vous aurez besoin d’une raquette de tennis adaptée à votre niveau de compétence et à votre technique. Choisissez une raquette qui vous offre plus de puissance et de confort. Une raquette de tennis en graphite est le meilleur choix pour le confort et procure une sensation supérieure. Une tête équilibrée et un tamis de 645 cm2 sont recommandés pour gagner en puissance. Enfin, une raquette plus lourde vous procurera plus de force et de stabilité à l’impact, réduisant ainsi vos risques de blessure.

Confirmé

Une raquette à concepts est idéale si vous êtes un joueur plus expérimenté à la recherche de plus de précision et de tactique pour terrasser votre adversaire. Si vous recherchez un meilleur contrôle, une raquette de tennis avec un manche équilibré et une tête plus petite sera plus idéale. Le choix d’une raquette plus lourde vous apportera plus de stabilité et de puissance à l’impact.